Piedra Libre ou 30 minutes en vol suspendu de deux oiseaux migrateurs.

Deux générations, deux paires d’yeux bleus jouent à cache à cache avec un piano à queue, une paire de bottes de chat ailé, et quelques objets insolites, arme de chasse pour attraper les volatiles ou percussion en peau d’animal. Le périple proposé par le pianiste Lalo Zanelli et le danseur Fermin Juarez et la lumiere de Jako Biderman est un voyage Hors-cadre, un dialogue entre le plus sédentaire et occidental des instruments, et le plus nomade c’est à dire un corps, livré à de menus accessoires.

« Piedra libre », terme venant d’un petit jeu pour enfants de l’Argentine populaire, est une traversée de ce pays « grand comme un continent » où danse, poésie et musique, Tango citadin, vidalas, Malambos, sont autant d’ échos de l’histoire tourmentée qui les a fait naître.

Chorégraphie musicale, ou « concert avec corps », Piedra libre est un spectacle d’une trentaine de minutes, un impromptu qui parle d’identité sans en avoir l’air. Une « petite forme » qui pourrait bien s’avérer essentielle.

 

Distribution :

Lalo Zanelli: Direction musicale, paroles et musiques, piano et chant/ Fermin Juarez: Conception artistique, danse. Jaco Biderman. artiste lumière et multimédia,